Quels acquis-ont les lycéens européens ? Nous parlerons ici de trois pays : l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse. Puis, de ce qui est demandé aux lycéens français comme compétences pour intégrer ces systèmes en post bac.

Attention : Concernant les études de médecine, on a souvent parlé des admissions, notamment en Belgique et en Roumanie. La Belgique vient de faire machine arrière et n’accepte plus d’étudiants français ou même étrangers, sauf s’ils justifient d’une adresse et donc d’impôts payés sur le territoireQuand à la Roumanie, il n’existe qu’une seule université dispensant ses cours en français. L’université de Cluj-Napoca. (voir le site onisep.fr)


Compétences des lycéens européen

 

L’Allemagne*

 

1 – Le Diplôme

Les études secondaires en Allemagne s’achèvent au ‘Gymnasium’ en ‘Oberstufe’ (ces classes correspondent à la douzième et à la treizième année de scolarité). L’épreuve comporte une partie sous forme de contrôle continu (basé sur les résultats des deux dernières années) et une partie sous forme d’examen final écrit et oral.

2 – Les matières enseignées

Jusqu’en fin de 11ème classe (2nde), les matières sont imposées. A partir de l’’Oberstufe’, donc la 1ère, s’établit un système assez évolué. Ce système est très variable selon les régions et selon les établissements.

Il y a des :

2.2 – Matières obligatoires

2.3 – Matières optionnelles

La musique est une matière très importante en Allemagne (cours individuels, orchestre, orchestre de chambre).

La pratique du sport est relativement importante (entre 2 et 4 heures) et surtout plus spécialisée qu’en France, puisqu’un étudiant choisit un sport pour toute l’année (basket, foot, judo, karaté, volley, badminton, danse, canoë), et qu’il s’affine dans ce domaine.

2.4 – Hiérarchie des matières

Dans le cadre de l’’Abitur’, l’élève allemand se doit de choisir deux spécialisations (matières à coefficient 4) et deux matières secondaires (coefficient 1). De ce fait, cette orientation amène à une hiérarchisation des matières. Au sommet de la pyramide on trouve généralement : l’Allemand, les Mathématiques et l’Anglais.

*Source : PIE, Programmes internationaux d’Echanges


L’Angleterre*

 

1 – Les Diplômes (commun en Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord)

1.1 – Le GCSE – General Certificate of Secondary Education
Il valide les études suivies entre 11 et 16 ans.
Le IGCSE est une version internationale de GCSELes élèves passent des épreuves obligatoires et doivent en plus être examinés dans 2 ou 8 matières en option.

1.2 –  Les A-Levels
En général, les élèves étudient 4 matières pour n’en passer 3 seulement à l’examen, même si beaucoup d’étudiants continuent leur quatrième matière. Trois A-Level est en général le nombre minimum requis pour entrer à l’université, avec pour certaines une quatrième en option.

2 –  Les matières enseignées, organisées en cycles

2.1 – Le key stage 4 correspond aux années de 3e et 2nde.
Il y a six à huit matières obligatoires. En sus les élèves doivent choisir deux à huit matières optionnelles.

2.2 – Les Sixth Forms (lower 6 et upper 6) ou Key Stage 5 correspondent aux années 1ere et Terminale.
Les élèves doivent choisir 4 matièresAu sommet de la pyramide se trouvent généralement : Les mathématiques, les matières scientifiques et le sport.

*Source : British Council


La Suisse*

 

1 – Le Diplôme

Chaque élève doit effectuer, seul ou en équipe, un travail autonome d’une certaine importance. Ce travail fera l’objet d’un texte ou d’un commentaire rédigé et d’une présentation orale.

Cinq disciplines de maturité au moins font l’objet d’un examen écrit qui peut être complété d’un examen oral.

Les prestations dans les disciplines de maturité sont exprimées en notes et demi-notes. La meilleure note est 6, et les notes au-dessous de 4 sanctionnent des prestations insuffisantes.

Le certificat est obtenu si pour l’ensemble des disciplines de maturité définies, l’élève a moins de 4 notes en dessous de 4.

2 – Les matières enseignées

2.1 – Domaines disciplinaires au degré secondaire 2 :
Il y a 10 domaines ou enseignements obligatoires.
En sus, les cantons ont la possibilité d’offrir la philosophie comme discipline fondamentale supplémentaire.

2.2 – L’option spécifique est à choisir parmi 8 disciplines ou groupes de disciplines
L’option complémentaire est à choisir parmi 14 disciplines

* Source : Educa.ch


Compétences demandées aux lycéens français

 

Allemagne

 

Types de baccalauréats

  • Bac S avec options langues ou Classe Européenne ou OIB
  • Bac ES avec option Mathématiques
  • Éventuellement Bac L avec option Mathématiques

Niveau demandé

  • Mention plutôt B pour les 3 bacs
  • Il faut demander un formulaire d’admission dans l’établissement allemand où l’on souhaite s’inscrire.
  • Se renseigner sur le mode de recrutement précis de l’établissement au bureau des relations internationales.
  • 3 cas peuvent se présenter :
    – accès libre
    – sélection centralisée dans certaines filières
    – sélection au niveau local (procédures propres à certaines universités et à certaines filières)

Attention : L’admission repose sur la moyenne des notes au bac, sur le temps écoulé depuis son obtention, sur des critères de sélection spécifiques à l’établissement demandé.

Les universités techniques imposent souvent, comme condition d’admission, un stage pratique lié à la discipline choisie, accompli avant de commencer les études.

De plus : Une preuve de maîtrise de l’Allemand est demandée, elle doit être validée par le diplôme de l’institut Goethe, ou l’ Abi-bac ou du test DaF (Test d’allemand langue étrangère).


Angleterre/UK

 

Types de baccalauréats

  • Bac ES avec options langues ET Mathématiques, ou Classe Européenne ou OIB
  • Bac S avec options langues ou OIB ou Classe Européenne

Niveau demandé

  • Il faut une mention au baccalauréat AB minimum pour aller en UK.

Cependant, pour l’inscription en 1er cycle universitaire, l’obtention du baccalauréat ne donne pas automatiquement droit, comme en France, à l’admission dans une université britannique. Les inscriptions en 1er cycle, quel que soit le niveau de formation (bac ou bac + 2), sont gérées par un organisme centralisateur : l’Ucas (en anglais).

Attention : Un preuve de niveau d’anglais est demandée, elle doit être validée par un examen de type IELTS voire TOEFL (à passer l’année de 1ère)


Suisse

 

Types de baccalauréats

  • Pour accéder à l’enseignement supérieur en Suisse, il faut être titulaire du bac général S, ES ou L.

Niveau demandé

  • Une moyenne de 12/20 dans la plupart des cas, voire de 14/20 pour les écoles polytechniques de Lausanne et de Zurich.
  • Des conditions de sélection supplémentaires existent dans certains établissements.
  • L’accès aux hautes écoles supérieures se fait sur dossier, tests et entretiens. Il faut donc anticiper et se renseigner très tôt.

Source : Onisep.fr

Concernant les études de Médecine : Les universités Européennes ne sont pas si ouvertes que cela aux étudiant français. Impossible en Angleterre ou en Allemagne, difficiles en Suisse, en sortant du système scolaire français, ceci même si on a un bac avec mention TB et un niveau de langue suffisant… La seule possibilité serait éventuellement, d’avoir en sus, la double nationalité et de justifier d’un domicile dans le pays.


S. DOUILHET
Tokyo, novembre 2016

Europe : les différences des acquis au lycée

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *