J’aimerais, dans ce témoignage, vous décrire les raisons et conditions de mon expatriation. Cela dans le but de partager cette expérience afin de vous encourager et vous aider à franchir les potentielles barrières qui peuvent  se présenter. 

Je suis arrivé à Londres en 2009, à 25 ans, sans trop avoir préparé ce voyage. Je suivais un groupe d’amis avec lesquels nous allions passer le week-end à Londres dans une auberge de jeunesse. Je m’étais mis en tête de rester environ 3 mois minimum en sachant que s’il y avait un problème, je pouvais toujours retourner chez papa/maman.

Dans l’auberge de jeunesse, j’ai sympathisé avec le manager, qui, pour m’aider, me proposait un job de “Cleaner”. C’était à peu près le seul travail que je pouvais faire à l’époque, en considérant mon petit niveau d’anglais, et cela me permettait d’avoir un toît et de l’argent de poche.

Bref, d’un naturel social, j’améliorais mon anglais en échangeant avec les clients dans l’auberge. Where do you come from? What do you do? Oh great let’s have a beer so I’ll know more about you… étaient mes phrases d’introductions.

C’est comme cela, en discutant avec les gens, que j’ai découvert l’activité “Pub Crawl”. C’est le fait de visiter plusieurs pubs ou discothèques au cours d’une soirée. Je suis donc devenu guide, puis franchisé et par la suite j’ai créé la société Nuts Pub Crawl ltd. Aujourd’hui, j’essaye toujours d’aider les expatriés, c’est pourquoi nous avons crée le guide des français à Londres

Afin de continuer à grandir dans nos activités, nous nous sommes diversifié et avons développé l’agence Web/Print Abstract27.com

 

Vous pouvez aussi lire : Les formalités pour partir à l’étranger

Jérémie à 25 ans abandonne tout pour vivre à Londres.

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *